Sourire souvrir le silence

La bonne attitude face au silence

Le silence est une forme de communication complexe avec laquelle il peut être difficile de composer.

 

 

Le silence est une forme de communication complexe avec laquelle il peut être difficile de composer. Face au silence de l'autre, il n'est pas toujours facile d'avoir la réaction adéquate. Signe de douleur, de refus, il peut aussi être un signe de bien-être. Découvrez ce que signifient les silences de l'autre.

Que signifie le silence ?

Voilà une question complexe ! selon les personnes et les situations, le silence peut vouloir dire énormément de chose. En couple si un membre à tendence à être silencieux, il vous faudra mieux comprendre son caractère afin de découvrir ce qui ce cache sous ses silences et apprendre à gérer la situation comme il faut.

¤ Apaisement et bien-être : le silence peut être une marque de sérénité, il est nécéssaire pour soi-même ou en couple, permettant de profiter de l'indicible, de l'inaudible. De la même façon que l'on se tait devant un beau paysage, on peut avoir besoin de se taire dans certaine situations particulièrement bienheureuses.

¤ Mal-être et détresse : on peut utiliser le silence lorsqu'on refuse de communiquer verbalement ou que l'on n'y parvient pas, mais se silence ne doit pas déséquilibrer la situation. L'interlocuteur (trice) doit décoder la non communication non verbale pour comprendre ce que signifie se silence.

Pourquoi utilise t-on le silence ?

Dans une relation, qu'elle qu'elle soit, le silence est souvent une autre façon de communiquer lorsque le ressenti est difficile à exprimer, et ce qu'il sagit d'un moment de bien-être ou mal-être. Il peut aussi être utilisé lorsqu'on a peur d'être incompris(e), et ainsi éviter tout malentendu.

Lors d'un conflit le silence est aussi une forme d'attaque : on refuse de communiquer pour destabiliser l'autre, parfois pour être certaine que ses mots ne pourront pas être utilisés contre soi. Ou tout simplement on ne souhaite pas être envie par les émotions en parlant, le silence devient alors la forme de  communication la plus rationnelle.

Comment réagir face au silence de l'autre ?

Pas évident de réagir face au silence de l'autre: selon nos caractères et notre état d'esprit, ce silence peut vite nous faire sortir de nos gonds ! Or nous devons apprendre à respecter le silence, qu'il sagit d'un mode de communication qui va au-delà des mots.

Dans une relation affective, respecter le silence de l'autre est parfois très complexe : on connait bien la personne, on sait qu'on peut se parler,et on ne comprend pas pourquoi elle se mure tout à coup dans le silence. Il est possible que vous soyez destabilisés par ce silence, mais vous devez apprendre à le respecter, de la même façon que vous respecteriez la parole.

Lorsque votre interlocuteur ou interlocutrice décide de se taire, ne prenez pas cela comme un affront, mais comme une expréssion, précisez lui que vous en avez conscience en lui disant "je vois que tu n'as pas envie de  parler, donc je n'insiste pas ! " N'oubliez pas de lui dire que vous êtes toujours présent(e) si elle souhaite vous parlez mais n'insistez pas pour qu'il ou elle vous parle à tout prix, vous ne feriez que renforcer la tention.

extrait du site psychologie.net

vous pouvez lire aussi : L'orgueil a-t-il pris le dessus dans votre vie ?

Racontez nous votre histoire !