Sourire et s ouvrir membres fondateurs

J'arrête de râler ! arrêtons de râler,

Arrêtez de râler ! 

j'arrête de râler !

Râler est devenu une habitude. Dès qu'une frustration se présente dans notre quotidien, nous bougonnons c'est automatique. En plus râler c'est encré dans nos cultures.

 

 

 

 

J'arrête de râler !

Nous voulons tous une vie conjugale, une vie professionnel, une vie familiale, une vie sociale, toutes épanouies. Et nous jonglons avec notre emploi du temps surchargés, pour combler toutes nos envies. Le moindre petit contre temps c'est une explosion dans notre emploi du temps et provoque ainsi une frustration. Nous aurons toujours de nombreuse raison de râler.

Arrêter de râler c'est modifier notre réaction face à une frustration.

N'avez-vous jamais eu la sensation en allant vous couchez, que vous avez eu une mauvaise journée, et pourtant c'était une journée ordinaire, et que rien de grave n'était arrivée. Et pour tant vous aviez la sensation d'avoir subit votre journée.

En réalité c'est que vous avez râler sur votre ordinateur, sur votre collègue de travail, sur la politique, sur les automobilistes, sur vos enfants, sur votre conjoint....Et tout devient source de frustration.

Arrêter de râler c'est ce mettre dans une situation positive et de reprendre sa vie en main.

Prendre du recul voir votre vie sous un autre angle. Identifier les évènements et les choses qui nous énervent réellement.

" Si vous n'aimez pas quelques chose changer le !" si vous ne pouvez pas le changer alors changer votre attitude.

Râler c'est se poser en victime et accuser les autres.

Je suis fatigué, ça me saoule, j'ai mal au dos...Il est important de comprendre ce qui se cache derrière: moi, ce qui me faisait râler, ce n'était pas tant le désorder, mais le manque de oopération familiale: si je ne rangeais pas, personne ne le faisait à ma place .

On a le droit d'exprimer du mécontentement de ne pas être d'accord. Mais en ayant le mot juste. Avoir le mot juste, c'est aller vers la personne concernée et avoir le courage de lui exprimer clairement les faits et en qui ils nous dérangent. Ainsi formuler une demande précise. Formuler d'une façon claire et juste sans agressivités.

Apprendre à relativiser.

Il est important de ne pas faire une montagne de petite choses. Une question à se poser c'est : est-ce-que j'ai un problème ? Si oui, comment puis-je le résoudre ? Si non, il faut savoir lâcher prise.
Dons changeons notre attitude ?

Une chose est sûre, je n'ai plus envie de ma gâcher la vie !

 

Et vous vous commencez quand ?

Racontez votre histoire !

 

extrait du site https://jarretederaler.com/

Lire aussi " Spiritualité et psychologie"                     

Soutenez l'association sourire et s'ouvrir.

Login
Mot de passe
 

blog association sourire souvrir journal